Rapport d'activités 2021

« Avancer, reprendre joie, défier
l’obstacle, peut être le vaincre, pour aller de nouveau : tels
sont nos possibles. »
Andrée Chedid (On the Trails of my Fancy)

Never waste a crisis. Toute situation de crise s’accompagne de difficultés, mais apporte aussi son lot d’opportunités. En 2021, la lutte contre la pandémie de Covid-19 a été notre principal défi, social, économique et organisationnel, outre celui de continuer à garantir nos missions normales d’appui informatique à toute la Sécurité sociale et à nos membres. La réponse s’est traduite par une forte coopération entre les différents niveaux politiques de pouvoir, coopération qui constitue par ailleurs un modèle pour l’avenir.

La collaboration est payante. Notre pays a été en mesure de vacciner rapidement une grande partie de la population au cours du premier semestre 2021. La priorité a été donnée aux personnes à la santé fragile. Il s'agit d'une réalisation unique, en partie soutenue par les flux de données numériques, plaçant la confidentialité et la sécurité des informations au coeur des préoccupations. Les citoyens ont pu s’appuyer sur des services numériques tels que MaSanté ou des applications de recherche anonyme de contacts, de certificats numériques de rétablissement, de test et de vaccination.

Nous avons pu capitaliser sur les bonnes pratiques. La longue entente sécurisée entre les Institutions publiques de sécurité sociale (IPSS) dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication s’est imposée comme la référence incontournable pour de nombreux projets interfédéraux. Grâce à la réutilisation des logiciels et aux services génériques, nous avons pu agir rapidement, plus que jamais auparavant et ce, avec la plus grande cohérence.

D’autre part, nous avons pu aussi en tirer des leçons. L'interaction numérique entre l’autorité, les citoyens et les entreprises a connu une croissance énorme. La demande est venue de la population elle-même qui a eu recours en masse aux applications proposées. Nous avons appris à consulter les résultats des tests en ligne, à montrer notre certificat de vaccination numérique (CST)... Nous sommes également devenus, à juste titre, plus exigeants en ce qui concerne la convivialité et les enchaînements logiques.

La structure complexe de nos institutions ne peut être un prétexte pour justifier la fragmentation numérique, que du contraire. L'utilisateur et son vécu doivent concentrer toutes les attentions. Smals aide ainsi ses membres à miser sur des services intégrés partagés par de multiples acteurs, dans et en dehors de la sécurité sociale, mais également entre les régions et à travers les différents niveaux administratifs.

Nous sommes reconnaissants envers nos membres, qui nous ont constamment et fidèlement soutenus dans la tempête. En Europe, notre façon de coopérer est respectée, reconnue et parfois même imitée. Partant de l'interopérabilité technique, des services communs et de la réutilisation des logiciels, nous sommes prêts à franchir l'étape suivante, celle des architectures génériques.

Merci également à nos collaborateurs, qui forment un Top-équipage sans lequel nous ne serions pas Top-employeur pour la quatorzième année consécutive. Leur travail acharné, leur expertise et leur motivation ont fait la différence en cette année riche en événements. Et merci à tous nos fournisseurs externes, sans lesquels tout ce qui vient d’être rappelé n’aurait pas été non plus possible. Ensemble, nous en sommes sortis plus forts.

Pierre Vandervorst, Président

Frank Robben, Administrateur délégué

cover_rapport_2021.png

AnnexeTaille
PDF icon Rapport d'activités 20215.76 MB