Dernières news

Comment la réutilisation logicielle peut-elle permettre de répondre, dans des délais très courts, à des besoins rapidement changeants ? Quel rôle a joué la réutilisation dans la crise du coronavirus ? Et comment l'intégrer dans vos projets ? Plusieurs experts du business ainsi que des spécialistes techniques de Sciensano, de l’ONSS et de Smals répondront à ces questions et à bien d'autres lors du tout premier webinaire consacré à la réutilisation logicielle

Quels projets informatiques Smals et ses membres ont-ils réalisés pour contribuer à la lutte contre la Covid-19 ? Qu'apporte une année de réutilisation de composants logiciels ? Découvrez toutes les infos à propos de nos nouveaux projets, services et chiffres financiers dans le Rapport d'activité 2020. Le rapport contient également un aperçu des organes de gestion, des domaines de recherche de l'équipe Smals Research et de la stratégie de Smals. Consultez le rapport en ligne ou demandez un exemplaire papier.   

Comment les services publics belges peuvent-ils bénéficier du potentiel du réseau blockchain européen ? La blockchain améliorera-t-elle l'interaction entre les citoyens et les organisations ? Afin de mettre en place un service numérique basé sur la technologie blockchain en Europe, 21 États membres se sont engagés dans le "European Blockchain Partnership" (EBP). 

La Robotic Process Automation (RPA) est une technologie au moyen de laquelle des bots logiciels exécutent les tâches répétitives des humains. Les bots imitent le travail de l'utilisateur humain et simulent les clics et frappes manuels pour exécuter une action donnée. Il n'est ici pas nécessaire de modifier et d’intégrer entre eux les programmes existants : un simple script permet au bot RPA de commander les programmes sous-jacents.

Les entreprises déploient de plus en plus de chatbots pour assurer les contacts de première ligne avec les clients. Récemment, la Mutualité chrétienne a lancé le chatbot Charlot. La SNCB recourt quant à elle à Pierre Perron, qui calcule l'itinéraire le plus rapide pour les voyageurs sur la base de l'info trafic en temps réel.  Ou il se peut que vous ayez déjà posé une question à Billie, le bot du site Bol.com qui répond aux questions des clients depuis déjà plus de dix ans. Grâce au Natural Language Processing, un bot comprend l'intention de votre question. Smals a elle-même développé un chatbot avec Student@Work.

Pour 2021, Smals figure une nouvelle fois parmi les 73 Top Employers de Belgique qui offrent d'excellentes conditions de travail. Le Top Employers Institute a jugé que notre politique RH dépasse les standards fixés pour tous les critères examinés. Depuis 2009 déjà, Smals peut donc afficher le label exclusif "Top Employer". Le titre de Top Employer est décerné par le Top Employers Institute, une organisation indépendante qui analyse les conditions de travail d'employeurs de référence de par le monde.

Après l'immense succès de Pokémon Go, la réalité augmentée (RA) n'est plus un secret pour personne. Saviez-vous que la RA s'intègre aussi de plus en plus dans la police, le monde médical et bientôt peut-être dans... votre salon ? C'est ainsi que Nintendo a lancé en octobre 2020 Mario Kart Live : Home Circuit, un jeu de course où la piste est votre propre maison.

L'édition 2020 des Agoria eGov awards s'est inscrite comme un événement inoubliable. Pour la première fois dans l'histoire, Smals et ses membres ont occupé tout le podium avec pas moins de trois nominations dans la catégorie Meilleur projet. Les projets, trois applications consacrées au coronavirus, totalisaient huit nominations. Et ils ont tous été récompensés.

Quelle est la plus belle réalisation dans l'e-gouvernement belge ? L’organisation sectorielle ICT Agoria aligne chaque année les meilleurs candidats lors des eGov Awards. L'application Coronalert (Sciensano) a remporté la palme, consacrée Meilleur Projet de 2020. Coronalert l'a emporté sur "Paloma" (SPF Santé publique) et "Bots RPA contre le coronavirus" (Caisse Auxiliaire de Paiement des Allocations de chômage), trois applications porteuses d'un impact majeur dans la lutte contre la crise du coronavirus.

L'IA d'interprétation nous permettra-t-elle prochainement de communiquer sans effort avec la population locale lors de nos voyages ? Une application d'IA assurera-t-elle une traduction simultanée des réunions internationales ? 

Durant pas moins d'une semaine, un chatbot déguisé en humain a publié divers messages sur Reddit, un forum populaire qui compte des millions d'utilisateurs. Le générateur de langage, connu sous le nom de GPT-3, a été développé par OpenAI. Le bot a interagi sur le forum avec différentes personnes et a participé à des discussions sur des sujets particulièrement délicats. Précédemment, le bot avait rédigé un texte dont 88 % des lecteurs pensaient qu'il était l’œuvre d’un humain. Entre-temps, Microsoft a acheté une licence exclusive pour le modèle de langage GPT-3.

La numérisation est un fait depuis quelque temps déjà et s'est accélérée avec la Covid-19. Rien de bien compliqué, sauf pour les moins nantis. C'est pourquoi trois associations anversoises s'unissent dans une initiative baptisée #AllemaalDigitaal. Ces associations ambitionnent de procurer aux jeunes défavorisés les moyens de participer au paysage numérique. Et Smals y contribue volontiers en faisant don de quelques ordinateurs portables amortis.

Vous avez déjà un thermostat intelligent ? Vous utilisez parfois Waze pour éviter les embouteillages ? Ou vous avez un bracelet d'activité qui mesure votre condition physique ? Alors l'Internet des objets (IdO) est déjà présent dans votre vie. Selon les estimations, plus de 9,5 milliards d'appareils connectés étaient dénombrés fin 2019. Il s'agit par exemple des réfrigérateurs, des smartphones et autres montres intelligentes connectés à internet.

En quelques jours seulement, Smals a créé deux applications liées au coronavirus pour l'ONSS. Une prouesse rendue possible par une bonne coopération, des années d'expérience et la réutilisation de composants logiciels existants.

Que peut faire notre gouvernement avec le webscraping ? Le 30 juin, pas moins de 530 participants ont assisté au premier webinaire de SmalsResearch “Webscraping for Analytics”. Cette présentation de Vandy Berten est maintenant aussi disponible sur YouTube. En une quarantaine de minutes, Vandy présente, entre autres, plusieurs aspects techniques du webscraping, montre au travers d'un exemple concret comment les données collectées pourront être exploitées et aborde aussi sommairement les contraintes légales.  

Découvrez le webinaire sur YouTube ou parcourez les slides